Lalilulla

21 mars 2013

21 mars : Journée mondiale de la trisomie 21

Depuis l'an dernier, une jolie campagne a décidé de faire un joyeux pied de nez aux préjugés, à la méconnaissance ou la peur du handicap, avec les bouilles craquinoutes de petits bouts atteints de trisomie 21, relayée par une page Facebook et un site internet (clic).

aff-marie

aff-sarah

Et aujourd'hui 21 mars, c'est la journée mondiale de la trisomie, avec des média comme Decaux, RTL, BFM ou Canal+ qui jouent le jeu pour parler de cette pathologie.
Je dis bravo !

aff-foucauld

Ma fille Agathe est atteinte d'une autre pathologie due à un chromosome 22 en anneau, une anomalie rarissime qui n'a pas de journée, mais les troubles autistiques qui en font partie nous sensibilisent (aussi) à la prochaine journée de l'autisme le 2 avril.

Ces maladies affectent le développement, s'il est difficile ou compliqué d'en "guérir", une prise en charge précoce, multidisciplinaire et adaptée permet d'améliorer l'avenir des enfants, de réduire les troubles, d'éviter les sur-handicaps...
Cet accompagnement est donc absolument essentiel, et tout au long de la vie.

Cela paraît d'autant plus important de parler des handicaps à un moment où un amendement est proposé pour restreindre la loi 2005 sur l'intégration scolaire, où la "crise" justifie régulièrement des remises en cause de certains dispositifs.

Posté par Lalilulla à 21:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


18 mars 2013

Rocailles et pompon #2... original !

Il semble donc que je fonctionne par lubies... Il me fallait ainsi ab-so-lu-ment un 2e sautoir dans une autre harmonie pour inviter les beaux jours... qui ne sauraient tarder...

J'y ai bien cru ce matin... en capturant un rayon de soleil éclairant des anémones, qui semblent être THE fleurs of the year et rejoignent avec les renoncules et les pivoines, mes fleurs préférées... Comme dit ma fille, je devrais en acheter plus souvent, ça change tout !

IMG_4316

Mais quelques minutes plus tard, le ciel était bien gris... et c'est finalement la pluie qui a accompagné la journée...

Enfin bref, en attendant encore un peu le soleil printanier, voici un petit collier pour apporter la petite touche en plus...

P10803352

P10803382

P10803362

 

Quand je vais m'attaquer au rangement de printemps, cela va dépoter, c'est moi qui vous le dis. ;-)
Le tout est de m'y mettre... je ne sais pas pourquoi, ça me fait beaucoup moins envie que des petits bricolages...
Oh, ça va hein, attention à ceux qui rigolent... je vous ai vus !

 

 

 

Posté par Lalilulla à 22:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

05 mars 2013

Rocailles et pompon

Un petit collier tout simple, pour satisfaire une nouvelle lubie bijou... et patienter avant l'arrivée du printemps qui ne saurait tarder !

P10803252

P10803262

(le soleil existe toujours, m'ayant permis de faire des photos... un truc de dingue).

Perles et pompon la Droguerie - extrême facilité de réalisation, même si je me suis interrogée pour le fil et la fermeture, j'ai toujours des inquiétudes quant à la solidité des bijoux faits maison. Dans mon ignorance, j'ai finalement opté pour un fil câblé 19 brins et une perle à écraser, cela me semble pas mal.
Mais si vous avez des idées et des conseils, merci ! ;-)

Posté par Lalilulla à 13:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 février 2013

Beguin again

Bon, de temps en temps, entre deux séjours de ski (hahaha), je tricote...

Là, un petit béguin d'un modèle d'Erika Knight que j'aime beaucoup et que j'ai tricoté plusieurs fois (je suis trop originale), en Rowan DK maïs et lien Liberty Phoebe si je ne me trompte pas.

P1080052

Et parce que c'est quand même beaucoup plus mignon porté, le voici sur le petit mannequin choupinoute :

425381_10151232108903353_829933686_n2

525042_10151232111498353_215011823_n

Merci à sa maman, madame Chacha ! ;-)

Pour changer, j'ai testé un nouveau modèle, Little Heaume de Rerum Natura, très astucieusement construit.

Je ne montre pas quelques snoods que j'ai faits cet automne/hiver, et qui disparaissent beaucoup plus vite que je ne les réalise (aaaaaargh... les filles !!!)...

 

 

Posté par Lalilulla à 18:54 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2013

Pourtaaaant... que la montaaaagne est beeeeelleeeeee*... #2

Un peu de temps a passé... mais je tiens à raconter la suite de mes aventures, pour exorciser le trauma, toussa, toussa.

J'étais donc avachie allongée élégamment dans la neige après avoir tenté de me relever, -j'allais bien finir de descendre cette piste !-,  quand l'impression que ma jambe se dérobait et une douleur fulgurante m'ont fait choisir ainsi qu'à mes collègues restés gentiment à mes côtés, d'attendre les secours que l'un d'entre eux est allé prévenir.

IMG_3669

J'ai eu le temps d'avoir froid mais un sauveteur est arrivé avec son traîneau et s'est penché vers moi avec sollicitude (un mélange harmonieux de Paul Newman, Robert Redford, George Clooney, Brad Pitt, ah et Jude Law, bien sûr !).

Je vous livre en exclusivité quelques éléments de notre conversation :
- ça va ?
- ben moyen...
- Moi c'est Mimo, comment tu t'appelles ? (tu es à la montagne et tu skies, tu parles anglais en français : tout le monde se tutoie)...
- Hélène...
- Ok Hélène, qu'est-ce qui t'es arrivé ?
(récit de mes exploits)

- Tu es à Valloire depuis quand ?
- Beeeen... tout-à-l'heure... la fin de matinée
- Ah, c'est dommage, j'espère que cela ne va pas te gâcher ton séjour à Valloire !
- J'ai un peu peur quz si... mais bon... je n'ai jamais fait de traîneau...
- Alors tu vas tester (sourire)... j'ai un objectif : que tu n'aies pas mal...
- Ok, ça me convient bien.
- Profite quand même de la descente !

IMG_3654

J'ai pu donc tester le traîneau, ça manquait à mes expériences montagneuses, même si la descente à l'envers emmaillotée dans une barquette qui brinqueballe sur la neige est moyennement agréable. Mais bon. Je pense qu'il faut l'avoir fait au moins une fois dans sa vie, c'est sûr.

Mimo m'a laissée à des ambulanciers, idem, je n'avais jamais fait, l'ambulance... J'ai eu un peu peur de tomber du brancard dans la neige, mais je suis arrivée sans encombres au centre médical...

Là, j'ai commencé à attendre, à re-avoir mal, à avoir froid, à me maudire d'avoir accepté ce *$%£%$* de we...
Une auxilliaire médicale, ou je ne sais, a fini par s'intéresser à moi...

Toute personne normalement constituée se serait inquiétée pour moi et aurait cherché à me réconforter "Ma pauvre ! mais que vous arrive-t-il ? vous avez mal ? je peux faire quelque chose pour vous ? etc"... et là, j'entends - alors que mon genou et moi étions en train de mourir de douleur sur notre brancard - :
- "Aaaaah ! Mais vous n'êtes pas JEEEUUUNE !!! HEY !!! (à la cantonade) LES FIIIIIILLES !!! C'est une UCPA, mais c'est pas une JEEEEUUUUNE !!! (en se tournant vers moi) Oui, vous comprenez, quand on nous annonce une UCPA, on attend une jeune !!! mais vous êtes pas une JEEEUUUNE*...
Keskonrigole.
Très sincèrement, j'ai moyennement apprécié, ma mésaventure ayant ré-expédié direct mon sens de l'humour au niveau de la mer... et malheureusement, je n'avais pas encore de béquille pour lui fermer son caquet, à cette grognasse.

Elle est partie ricaner avec ses collègues, "c'est un genou... Oh oui, encore un gnou ! hahaha ! Oh, on en a des gnous... pas beaucoup de girafes ni de rhinocéros, mais des gnous, on en voit tous les jours... hahaha... blablabla..."
Moi, qui étais toujours à l'agonie avec mon genou, je dis, trop d'humour tue l'humour...

J'ai vu le médecin une première fois qui m'a trituré le genou et parlé d'une entorse, sans doute bénigne, puis demandé à l'auxiliaire-qui-n'était-pas-ma-copine de me faire des radios.
Heureusement, tout se fait sur place, ils ont l'habitude !
Evidemment, elle m'a fait ultra mal en me tordant la jambe dans tous les sens, ce qui déjà n'est pas agréable avec un genou sain, et est SUPER DOULOUREUX avec un genou blessé, grognasse !
J'aime bien "grognasse", ça soulage.
Mais elle, je la déteste.

J'ai encore beaucoup attendu avant de revoir le médecin, alors qu'avec mon genou, nous étions toujours au plus mal (voire de plus en plus mal), heureusement, des collègues qui ne skiaient pas, m'ont rejointe. Le côté team-building de ma mésaventure a marché à fond ! Mes collègues ont été super sympas !

Le médecin m'a alors annoncé que j'avais une entorse grave avec atteinte du ligament intérieur et rupture partielle ou totale des ligaments intérieurs... j'ai eu du mal à le croire ! Bon, il a été sympa en me disant que c'était la blessure des grands champions de ski. Il m'a parlé de l'immobilisation par attelle, puis kiné, opération seulement si nécessaire, etc.

Et m'a laissée une ordonnance... Et tout comme les mannequins, chanteuses et actrices sont fabriquées dans un matériau qui ne vieillit pas, les médecins sont réalisés dans un matériau qui ne souffre pas !

Je le cite : "Doliprane si douleur... béquilles si nécessaire"

Mais béquilles de compétition à crampons -amovibles-, ceci dit...

IMG_3633 copie

Bien sûr que j'ai eu super mal... je n'ai quasiment pas dormi la nuit du vendredi au samedi. L'avantage est que nous étions 6 dans la chambrée et que la liste a été faite heure par heure de celles qui avaient ronflé mais que toutes ont eu la délicatesse d'éviter de me dire si je ronflais ou pas ! (de toute façon, je n'en aurais pas eu le temps !).

Avantage bis de la situation : tout le monde a été / est super gentil avec moi !

IMG_3653

La suite du we au Centre UCPA, avec une attelle du haut au bas de la jambe que je pouvais à peine poser par terre, les béquilles... tous les déplacements que cela implique, les portes à "groom" qui pèsent une tonne, la chambre exigüe, etc, n'a été que du bonheur of course...

Le lendemain, le cuisinier du centre UCPA m'a interpellée alors que je me traînais douloureusement pour aller déjeuner : "Oh ma pauvre ! mais qu'est-ce qui t'est arrivé ?" (je rappelle : tu es à l'UCPA > tu ES JEEEUUUNE > tu es tutoyé d'office),... blablabla... "Ah, ma mère en a eu une aussi ! Elle s'est bien remise, finalement on l'a opérée, elle était limite pour l'âge parce qu'elle avait quand même 45 ans (!!!), mais elle va bien".

Bon, et là mes collègues qui pouffent de rire... mais j'aurai ma revanche parce que le temps finira bien par leur faire franchir les 40 ans à eux aussi...

Voilà, voilà l'essentiel de mes (més)aventures à Valloire...

Sinon, c'est joli, Valloire... en plus, il a fait plutôt beau...

IMG_3651

Bon, pas là, mais sur d'autres photos, si.

Depuis, il a neigé à Paris... si j'avais su, j'aurais évité la montagne ! (ceci dit, j'ai pu rentabiliser mes crampons...)

IMG_3699

Mon genou se remet petit à petit, je retire progressivement l'attelle, et j'attaque la kiné lundi...

* Cette remarque fait encore mourir de rire mes collègues et ma fille.

Posté par Lalilulla à 22:52 - Commentaires [14] - Permalien [#]



27 janvier 2013

Happy Birthday my love-love girls

IMG_3840

Par une sorte de mystère temporel et de compression totalement inexpliquable, il paraît qu'aujourd'hui, à précisément 3h50 et 3h52 ce matin, mes filles ont eu 17 ans !
Si je n'avais pas été témoin de leur naissance, je n'y croirais tout simplement pas...
Je vous aime... de la terre à la lune... aller et retour... et encore aller et retour, mes coeurs d'amour...

IMG_3821

Et quand je pense qu'elles sont entrées dans leur 18e année par la même occasion, je me dis qu'il me reste seulement 364 jours pour tenter de m'habituer au choc de l'an prochain !

 

 

 

 

 

Posté par Lalilulla à 19:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

20 janvier 2013

Pourtaaaant... que la montaaaagne est beeeeelleeeeee*...

IMG_3671

L'an dernier, dans un moment d'égarement, j'avais dit oui pour participer à un we de ski de 3 jours avec le CE de mon job.
J'ai toujours aimé skier, oui, c'est fun, un vrai bon kiff qui vide la tête et détend !...
J'avais emmené ma fille, c'était chouette aussi de s'offrir une petite parenthèse avec elle.
J'avais trouvé cette expédition sympa, mais aussi épuisante : l'organisation à caler avant, les bagages à préparer et des affaires de ski à récupérer à gauche à droite, le départ vite après le boulot le jeudi, le voyage à plusieurs voitures et les incidents qui vont avec (ceux qui ont frôlé la panne sèche, ceux qui se sont perdus, qu'on a radio-guidés, attendus,...), la nuit en formule 1 ou première classe où nous avions fini par atterrir vers minuit, le départ à l'aube le vendredi pour rejoindre la station, l'hébergement en centre UCPA,...

IMG_3652

Et là, je m'interromps pour ouvrir une grosse parenthèse.
Lecteur/lectrice, connais-tu l'UCPA ?
Je m'étais révoltée quand j'avais appris que passés 40 ans, on ne peut s'inscrire dans un centre UCPA, sauf avec un CE, c'était mon cas. La chance (pour vivre cette expérience mémorable) ! J'avais été quand même proche d'attenter une action auprès de la cour de Justice européenne. Pour discrimination.

IMG_3670

Puis sur place, j'avais compris : même la limite de 40 ans m'avait semblée optimiste. Allez 30 ans, c'était même presque même trop âgé, non ? Parce que ça, rien que ça, le centre UCPA, m'avait tuée : la déco seventies dans son jus, des couloirs à n'en plus finir, des marches à monter et descendre en veux-tu en voilà, la chambre (enfin, "chambre", c'est un bien grand mot) à partager à 4 (et oui, même les filles ronflent et en plus se lèvent la nuit pour aller aux toilettes, à des horaires différents, bien sûr, sans compter que les voisins entrent et sortent -bruyamment- de leurs chambres à toute heure de la nuit) avec juste la place de circuler à une seule personne (pardon, oui, attends, je m'assieds sur le lit que tu puisses passer), les lits superposés au confort spartiate (surtout quand tu as skié toute la journée, tu es fourbu(e)), sans oublier le local toilettes et douches (où il est difficile de se laver sans mouiller ses affaires qu'on a pourtant pris le soin de ratatiner au plus loin de l'eau) au bout d'un autre couloir, sans compte que j'ai eu à chaque fois un mal fou à me retrouver avec mon sens de l'orientation légendaire (j'ai fait donc des (kilo)mètres inutiles). Je te passe les repas à la cantoche (finalement, ça ressemble pas mal à celle du boulot) et la boom du vendredi soir dont tu entends résonner la musique jusqu'à pas d'heure quand tu cherches le sommeil dans ta chambrette, quand bien même tu es épuisé(e)...

Qui étaient nos co-locataires ? Au moins 150 gamins de 10 ans à tout casser, qui braillaient dans la cantine (on ne pouvait déjeuner qu'après eux), dévalaient les couloirs et emplissaient les différents espaces, mais ils étaient partis le vendredi soir. Sinon, des bandes de copains ultra sportifs -jeunes- qui se rentraient tard (et bruyamment) se coucher, et se levaient tôt pour attaquer les pistes dès l'ouverture.
Moi, je m'étais juste sentie centenaire ou extra-terrestre (mais centenaire aussi) dans cet environnement.

IMG_3663

Alors, oui, je m'étais bien amusée aussi, j'avais retrouvé les joies du ski, j'avais apprécié les ballades avec ma fille, même (nan, j'plaisante, c'était vraiment sympa) avec mes collègues, la bonne ambiance, mais je m'étais bien juré que plus jamais, ô grand jamais, on ne m'y reprendrait dans ces conditions. Un appart tout confort a minima, un hôtel 5* (avec spa et jacuzzi), ou le Club Med me semblaient désormais les seules alternatives acceptables pour un séjour à la montagne.

Et puis, à la rentrée de septembre, mes colllègues ont reparlé du ski.
Oui, bien sûr, c'était très cool, mais non, sans moi les djeuns. Oui, oui, je me suis éclatée l'an dernier, oui mais non.

Et on m'a dit "alleeeeez, il faut qu'on soit 12 pour que ça puisse se faire, c'était sympa !"... J'ai fini par céder, je serais "la 12e pour que ça se fasse".

L'échéance se rapprochant trop vite début janvier, je me suis vraiment demandé pourquoi j'avais eu cette faiblesse, j'étais fatiguée, c'était toujours compliqué de laisser les filles, préparer les bagages, etc, mais oui ok, le changement d'air me ferait du bien. C'est vrai que l'an dernier avait été cool.

Je te passe les détails du début qui sont les mêmes à peu près, sauf que nous avons pris une demi-journée de plus pour partir dès le jeudi en début d'après-midi. Nous sommes arrivés juste à temps pour dîner dans l'un des derniers restaus ouverts à Chambéry, retardés par un détour, un incendie ayant été déclenché dans un tunnel par des malfrats protégeant leur fuite après un casse (!!!). L'hôtel était plutôt mieux et tout le monde avait des boules quiès.

IMG_3618

Vendredi, réveil au petit matin pour rejoindre Valloire pas trop tard, mais il a fallu mettre les chaînes, aller en acheter de nouvelles pour une voiture qui avait été mal renseignée sur la taille adéquate, une chaîne de "ma" voiture a cassé... bref, nous sommes arrivés seulement vers 11h.

Le Centre UCPA nous a semblé très bien, plus grand et plus "ergonomique".

Nous nous sommes enregistrés, puis avons récupéré nos skis. Un groupe d'enfants déjeunaient, nous avions pile le temps de rejoindre nos collègues qui avaient pu arriver plus tôt, d'attaquer une première piste, verte d'un côté, bleue de l'autre, facile, avant de déjeuner à notre tour. J'ai hésité, mais si viens !, et c'était une bonne idée pour tester les chaussures et les réglages des skis.

IMG_3627

On a pris le télésiège, "Moulin Benjamin"... et j'ai commencé ma première descente.

J'ai eu juste le temps de me dire, que oui, le ski, c'est un vrai bon kiff, ça valait le coup !... avant que l'un de mes skis ne rencontre une zone de poudreuse, pas l'autre, que je manque de reprendre mon équilibre, et puis bon ben non... la chute ! Un petit craquement dans le genou, les skis qui ne déchaussent pas, la même jambe qui fait un salto toute seule... et pof le bain de la poudreuse... la douleur qui m'immobilise la jambe... les collègues qui s'inquiètent... ça va, oui, oui, ça va passer... j'attends que ça passe. La douleur a passé, mais je n'ai pas pu me remettre debout... voilà, voilà... je me suis dit m*rd*sse et que ce devait être une entorse...

Mes aventures font bien rigoler ma fille, alors au moins pour elle, je raconterai la suite !

 

* mais je crois qu'entre elle et moi, c'est fini.

 

Posté par Lalilulla à 22:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2013

Poupée Waldorf (aka Casper)

Depuis le temps que je croise leurs petites bouilles douces et charmantes, il fallait bien que je finisse par craquer un jour pour une poupée Waldorf avec le prétexte de la confectionner pour ma fille (qui la délaisserait sans doute)...

Et voilà, un stand sur le Salon Créations et Savoir-faire (et une amie retrouvée là-bas, complice de tentations... ;-) ) ont eu raison de mes réticences et de la force mentale exemplaire dont j'avais fait preuve jusque-là (bon, ça n'a pas été trop dur).
Faible chose, j'ai donc acheté un kit chez Little Miss W.

Il restait que le kit ne dorme (-ît ?!) pas des années semaines chez moi en attendant désespérément sa confection (car cela n'arrive jamais, non, non, non !)... Ouf, les vacances de Noël et leur météo superbe m'ont permis de trouver le temps de me lancer.

Ainsi, naquit... Casper !...  Visage ovale, petit nez, yeux bleus, lèvres pêche - je me suis donné un mal fou :-) (aidée de conseils avisés de Thalie, des instructions Little Miss W, et d'infos pêchées sur internet) ! Je regrette de n'avoir pas réussi à lui confectionner des joues suffisamment rondes ! mais bon...

IMG_3448

(oui, c'est Noël, j'ai du vernis doré assorti aux guirlandes !)

Puis Casper a eu la chance d'obtenir un corps (mais aurait, malgré son jeune âge, un peu abusé des chocolats, non ? Casper est un brin dodu !)

IMG_3497

Casper fut baptisé Gollum par sa grande soeur (un peu inquiète pour ma santé psychique) que je remercie de ses encouragements bienveillants !

Heureusement, une pelote de laine était prévue dans le kit pour doter Casper(ine) de cheveux...

IMG_3540

Casperine a désormais une magnifique chevelure rousse qui peut se coiffer en nattes (j'attends de faire des macarons !) et des petites joues roses !

IMG_3576

Puis Casperine a revêtu une robe (velours de récup et un peu de Liberty - patron Little Miss W toujours, avec un col ajouté : une simple bande ourlée et froncée) !

P1080256b

P1080252b

Agathe a commencé par ne pas s'y intéresser du tout, puis s'est mise à la contempler avec un sourire que j'ai pris pour de l'admiration de mon talent, bien sûr. Elle l'a ensuite emmenée pour la coucher dans un lit (!). Finalement, Casperine a été balancée au travers de la pièce, projectile parfait pour atterrir sur la table et dégommer un verre. Plein, il va de soi.

Depuis Casperine, remise de ses émotions, nous sourit tranquillement en attendant d'autres vêtements peut-être et des chaussures ! C'est qu'il fait vraiment froid !

IMG_3664

Je devrais avoir un peu l'occasion de confectionner quelques bricoles, ayant eu la très (trop) bonne idée d'accepter de participer à un we de ski organisé par le CE de mon job... de monter donc sur des skis, d'y passer approximativement et en arrondissant 10 minutes, avant de goûter de très (trop) près la neige, hélàs, au prix d'une grave entorse du genou ! Traîneau, ambulance, attelle immobilisant toute la jambe, etc, des semaines de suivi,... bref... tout ça pour bénéficier d'attentions et de quelques jours de vacances supplémentaires... C'est cool.

Posté par Lalilulla à 16:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

01 janvier 2013

Best wishes for 2013

 

Un petit passage ici pour vous offrir mes meilleurs voeux
de très belle, douce, heureuse,... kitsch et créative (of course)
année 2013
avec la réalisation de vos souhaits les plus chers,
à décliner selon vos envies !

 

voeux2013b

 

Posté par Lalilulla à 19:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

16 décembre 2012

Bonnet et snood en Douceur

Le froid s'installant, j'ai repris mes aiguilles, toujours en 8 de grosse flemmasse pour un col et un bonnet express en Baby Alpaga Douceur très doooouuuuux de la Droguerie, coloris Pétunia (c'est un peu un souci ça d'ailleurs de ne plus se contenter que laine très douce... mais bon bref).

Et hop, un col, avec 200g, 70 mailles à tricoter en mousse... pour des dimensions d'environ 67cm de diamètre x 23 cm de hauteur... (une couture, si on est super douée pour tricoter en rond, et parée pour s'emmitouffler !)

IMG_3175

Et un bonnet en attente d'un vrai pompon (sinon, je trouve qu'il manque quelque chose)... J'hésite entre un pompon de laine et un de fourrure un peu plus foncée, made in la Droguerie aussi.

IMG_3177

Je m'y suis reprise à plusieurs fois pour obtenir ce que je voulais malgré la simplicité extrême du modèle...

Alors voici la recette finale pour un tour de tête d'environ 56 cm :

100g de laine (et pour être plus confortable, prévoir un peu +, j'étais ric-rac, et il faut que j'aille racheter de quoi faire le pompon ! - ou réduire la hauteur du col -)

Monter 51 mailles sur des aiguilles 8
tricoter 24 rangs puis faire 7 diminutions : tric 1 m, 2m ensemble, puis tric 5 m, 2 m ensemble, finir par 1 m
tricoter 3 rgs et refaire des diminutions toutes les 4 m, finir par 1 m
tricoter 3 rgs et refaire des diminutions toutes les 3 m, finir par 1 m
tricoter le rang retour, et faire une dim, tric 1 m, et répéter jusqu'à la fin du rg
tricoter le rang retour, et tricoter les mailles restantes par 2
tricoter le rang retour et glisser le fil dans les mailles restantes

Faire la couture... sauf bien sûr toujours si on est super douée pour tricoter en rond !

Il m'a fallu 300g (+ je ne sais pas combien pour le pompon) de Baby Alpaga Douceur trop doux... Celle laine est assez dense et mesure 33m au 50g, l'échantillon est de 11m x 15rgs.

L'avantage est que l'affaire est réglée en quelques heures... une idée de cadeau pour Noël ?!

Posté par Lalilulla à 11:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »